articles de l'union REIMS 2009

Reims  

Le portrait / Vitrailliste et sculpteur de lumières


Daniel Dufour : « L'œuvre de création, c'est une jouissance ».




« Atelier du sculpteur de lumières » : Quand on entre chez Daniel Dufour, on comprend la raison de cet intitulé : la lumière est partout, qui traverse, illumine les plaques colorées, dont les effets de bulles, les défauts -voulus- l'accrochent et la transcendent. Vitrailliste, c'est pour Daniel Dufour, une reconversion totale : il était prothésiste dentaire ! Il y a 18 ans, il arrête tout, entreprend une formation dans un atelier du vitrail, s'installe dans le Sud-Ouest, puis, il y a trois ans, à Bezannes.
Chimiste et coloriste
Restaurateur, il travaille pour les bâtiments de France : « On apprend la modestie. Des gens, avec beaucoup moins de moyens que nous, ont réussi des choses magnifiques.»
Créateur, il réalise pour ses clients des vitraux classiques et des « tableaux de verre », (sans plomb), juxtaposition de morceaux de verre plat, en double épaisseur, qu'il découpe, colore par des pigments cuits à 850°.
Certaines plaques, posées sur un lit de plâtre, sont déformées au four, donnant un aspect « froissé ». Il y a tout un travail de coloriste et de chimiste pour obtenir des effets de matière qui s'ajoutent.
Ses « erreurs » de départ sont devenues des secrets de fabrication ! La musique l'inspire. La nature aussi :

vagues, ondulations de branches, qui créent une dynamique, un mouvement.
« J'aime la vie, j'aime le beau », confie celui qui a réussi à concilier métier et soif de liberté et… a jeté sa montre le jour où il a quitté la prothèse !

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.